Restauration

Depuis 2012, les filières de la restauration proposées par l’EFMA affichent complet. Cette réussite s’explique par l’attrait de ces métiers, mais aussi par le succès de la politique pédagogique de l’établissement.


Des débouchés assurés

Les effectifs des 2 filières de la restauration : la cuisine et le service en salle sont en progression constante.

Une attractivité à laquelle les médias ne sont pas étrangers, le succès des émissions culinaires en témoigne, mais qui s’explique aussi par les débouchés qu’offrent ces métiers.
Le secteur de la restauration recrute. La baisse de la TVA a eu pour conséquence l’amélioration des conditions de travail des salariés de la restauration. La profession a fait de gros efforts, au niveau des horaires et des salaires, qui ont contribué à revaloriser l’image de ces métiers. Les apprentis ont bénéficié de ces mesures et leur nombre a également augmenté chez les restaurateurs.

En savoir plus :

CUISINE ET SERVICE

Une progression qualitative

L’EFMA a développé de véritables parcours de formation dans les métiers de la restauration, du CAP au BP en passant par la mention complémentaire « cuisinier en desserts de restaurant » qui se prépare après un CAP.

Des outils pédagogiques optimisés

Afin d’optimiser les conditions d’accueil et de formation des apprentis, l’EFMA a entièrement rénové son plateau technique (cuisine, laboratoire…) et mis l’accent sur l’environnement pédagogique des élèves.

L’EFMA accorde une importance particulière à l’apprentissage de l’anglais. Maîtriser l’anglais et être en mesure de s’adresser à une clientèle étrangère est un atout réel pour les apprentis et pour les restaurateurs qui les emploient.

Une collaboration étroite avec les professionnels

L’EFMA a pour spécificité de travailler en relation étroite avec les professionnels et les structures représentatives de l’industrie hôtelière.
L’EFMA a tissé des liens avec les principaux acteurs de la profession :

  • l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH)
  • l’Association des cuisiniers de métier du Nord-Isère
  • le Fonds d’assurance formation de l’industrie hôtelière (Fafih)

Une démarche de progrès

Depuis plusieurs années déjà, l’EFMA s’inscrit dans une démarche de progrès qui s’est matérialisée par :

  • un nouvel élan pédagogique
  • la réalisation de nouveaux locaux de formation
  • la réhabilitation des outils pédagogiques

    Avec le soutien de :

logo cfa fafih ombre rvb